FCH News

Importez les calendriers de chaque équipe en cliquant sur les liens ci dessous:

Equipe 1 - Equipe 2 - Equipe 3

Prochains rendez-vous

21 Fév 2018 20:30 - 22:30
Prépa - Black Star - FCH
23 Fév 2018 19:00 - 21:00
23 Fév 2018 19:30 - 21:30
Prépa - Hésingue - FCH

FC Hégenheim - FC Obernai 2-3. Mi-temps : 1-0. Arbitres M. Dagon assisté de MM. Picard et Chennouf. 160 spectateurs. Buts pour Hégenheim : Stangl (29e ), Zullino (45e ) ; pour Obernai : Weiss (42e , 70e et 75e ).

 

Hégenheim s’est fait surprendre à domicile par Obernai. Une victoire logique des visiteurs au regard de la seconde période. Ce match aurait pu être l’occasion pour les locaux de revenir sur le leader Erstein. Le début de match est tonitruant pour Hégenheim qui ont eu la possibilité d’ouvrir le score dès la 2e d’une superbe frappe de Pelcener détournée par le gardien et une tête de Bouhouche également stoppée par le portier visiteur (3e ). La pression de Hégenheim est constante avec une alternance du jeu court et du jeu long. Il faut attendre la 20e pour qu’Obernai se montre dangereux à son tour grâce à sa belle triplette d’avants bien remuants. Mais le gardien Gabriel fait bonne garde et annihile les velléités des visiteurs. À la 20e , sur une belle ouverture, Stangl se présente seul devant le gardien et doit s’y prendre à deux fois pour ouvrir le score. Puis, à la suite d’une perte de balle au milieu de terrain, Weiss, d’une superbe frappe des 20 m en pleine lucarne, égalise à la 42e. A la 45e , une subtile déviation de Stangl permet à Zullino de devancer la sortie du gardien d’Obernai et donner l’avantage à son équipe. En seconde période, le jeu devient moins précis et plus haché. Les joueurs d’Obernai se distinguent avec ses trois attaquants (Koroma, Weiss et Stutz), la défense locale parant souvent au plus pressé. Et à la 70e , Weiss, bien servi, ne laisse aucune chance au gardien local. Le joueur d’Obernai récidivait cinq minutes plus tard. Les visiteurs prennent l’avantag (75e ). Hégeheim se rue alors à l’attaque. Les occasions sont nombreuses par Bouhouche, Stangl et Pelcener. Mais rien n’y fait face au très bon gardien d’Obernai Elkaim. Une défaite qui fait mal.